Événements

SOS Ponts finance l’entretien et la réparation de vos ponts communaux

SOS Ponts

Depuis fin 2023, le Cerema met à disposition SOS Ponts, un service public gratuit pour guider les communes dans l’entretien et la modernisation de leurs ponts. Ce service permet aux communes d’avoir des recommandations sur les bonnes actions à entreprendre, en terme de surveillance, d’entretien et de réparation.

État des ponts communaux en France et financements alloués

La France compte entre 200 000 et 250 000 ponts, dont 100 000 communaux. « Au total, 25 000 ponts communaux nécessitent des travaux, dont 10 000 ont besoin de mesures de sécurité immédiates, parmi lesquels 4 000 font l’objet d’un désordre grave de structure.” a indiqué Pascal Berteaud, directeur général du Cerema.

Plus de 100 millions d’euros d’aide pour le diagnostic et la réparation des ponts français, sur les communes éligibles au Programme National Pont (PNP).

55 millions d’euros ont été débloqués pour réaliser des diagnostics sur ouvrages et 55 autres millions pour financer les travaux de réparation ou réhabilitation. Ces montants permettent d’ores et déjà de subventionner l’entretien et la réparation de quelques ponts en France, sur des communes ayant fait partie du Programme National Pont (PNP).

SOS Ponts et PNP Travaux : Fonctionnement et attribution des subventions

Le service SOS Ponts du Cerema permet aux collectivités locales d’obtenir un soutien technique pour la gestion et l’entretien de leurs ponts et autres ouvrages d’art. En outre, SOS Ponts peut accompagner les gestionnaires dans le financement de travaux sur certains ouvrages.

Quelles sont les différentes phases de SOS Ponts ?

1. Recensement et évaluation des ouvrages d’art

  • Pour les communes éligibles, le programme PNP a offert une possibilité de recensement gratuit, permettant aux gestionnaires de connaître l’état de leurs ponts grâce à des visites spécifiques.
  • Chaque pont recensé reçoit un « carnet de santé », un document détaillant son état et les mesures d’entretien nécessaires​.
  • Il est important de noter que l’attribution des subventions du programme PNP Travaux est également accessible aux communes éligibles au PNP (1 et 2) qui n’ont pas bénéficié du programme de recensement.

2. Diagnostic et priorisation des interventions

  • Le carnet de santé permet de planifier et prioriser les travaux d’entretien, en identifiant les actions urgentes et celles à programmer à moyen et long terme​.
  • Les recommandations incluent les étapes de surveillance et d’entretien à mettre en place pour assurer la durabilité et la sécurité de vos infrastructures.
  • Pour les communes éligibles au PNP qui n’ont pas bénéficié du programme de recensement, la plateforme SOS Ponts est en mesure de les rapprocher de bureaux d’études compétents locaux en vue de procéder aux premières étapes du diagnostic​.

3. Soutien financier et technique

  • SOS Ponts permet de mettre en relation les gestionnaires d’ouvrages d’art et les bureaux d’études compétents, comme BOAS, pour assurer les études de réparation / renforcement en vue de monter les dossiers techniques et les dossiers de subvention.
  • Le programme PNP Travaux, dans la continuité des premières phases, propose des subventions pour les travaux de réparation (y compris études) les plus urgents, pouvant couvrir jusqu’à 60% des coûts, vous aidant ainsi à financer les interventions nécessaires (études + travaux).
  • Les subventions sont attribuables aux ouvrages les plus dégradés (note de 4 selon le référentiel du PNP ou 3U selon le référentiel IQOA) sur des montants de travaux supérieurs ou égal à 40 000€ HT. Le montant maximum de l’aide, par projet, est de 500 000€ HT.

4. Accompagnement personnalisé

  • Les communes éligibles au PNP bénéficient de l’accompagnement du Cerema et de spécialistes pour réaliser les visites de recensement et d’évaluation des ouvrages d’art, mais également pour assurer les différentes phases d’études nécessaires aux réparations d’ouvrages.
  • Le service SOS Ponts inclut une boîte à outils spécifique pour les gestionnaires communaux, facilitant la gestion et l’entretien de leur patrimoine d’infrastructures.

Que permet SOS Ponts ?

Ce service du Cerema, qui bénéficie du programme Entrepreneurs d’Intérêt Général est une plateforme à destination des petites collectivités pour favoriser l’entretien et la rénovation des ponts communaux en France. Elle permet aux gestionnaires d’être guidés par des experts vers les prochaines étapes, de connaître les bons acteurs à contacter et mettre en place des actions efficaces.

Pourquoi réaliser une maintenance régulière sur les ponts ?

Les ponts jouent un rôle central dans les réseaux de transport, reliant les régions et facilitant le commerce et les déplacements. Leur dégradation peut avoir des conséquences graves, allant des interruptions de trafic aux accidents potentiellement mortels.

Les visites et inspections régulières permettent de détecter les dégradations structurelles avant qu’elles ne compromettent la sécurité.

Par ailleurs, un entretien adéquat prolonge la durée de vie des ponts. Les réparations préventives et les interventions rapides en cas de défaillances limitent les coûts à long terme et évitent des rénovations majeures qui seraient beaucoup plus coûteuses. Dans cette optique, le CEREMA a édité un guide dédié aux communes “Surveillance et entretien des ouvrages d’art routiers – Fascicule 1 : Guide à l’intention des communes” en 2024, téléchargeable gratuitement sur www.cerema.fr qui liste les actions préventives à prévoir sur les ouvrages.

BOAS aux côtés des collectivités pour la surveillance des ponts partout en France.

Ensemble, engageons-nous pour la sécurité et la longévité de vos ouvrages.